OUI !

Oui, toutes les photos et les vidéos que vous voyez sur le blog Moi Voyageuse ont été réalisées par moi-même, Heloïse Morel.

Vous aimez mon travail ? Merci !

Visitez mon site de photographe / réalisatrice : heloise-morel.com

Et si vous avez besoin de photos ou de vidéos, alors n'hésitez pas à me contacter : contact@heloise-morel.com



Merveilleuse Hanoï : 2 jours pour découvrir la capitale vietnamienne

« Un voyage de 1000 kilomètres commence toujours par un pas » - Lao Tseu

Je repense très souvent à mon voyage au Vietnam avec un grand regret : ne pas être restée plus longtemps dans ce pays si dépaysant. C’était en novembre 2013 et j’ai pu avoir un avant-goût de l’ancienne Indochine pendant une semaine. C’est un pays totalement différent de la très touristique Thaïlande.
Les vietnamiens sortent à peine de longues années de guerres difficiles. Pourtant, comme partout en Asie du Sud-Est, on sent bien la belle douceur de vivre.
Mon voyage a commencé dans la capitale du Vietnam, la très surprenante Hanoï. Selon moi, c’est une ville à voir au moins une fois dans sa vie, tant l’énergie qui y circule est électrique. Mes souvenirs sont un peu flous au moment où j’écris cet article, plus de 4 ans après ce voyage, mais j’espère pouvoir vous donner envie de découvrir cette ville incroyable.

Hanoi Street vietnam

On nous avait prévenus que les vietnamiens peuvent parfois se montrer malpolis avec les touristes. Pourtant, lorsque nous sommes arrivés à Hanoï, le personnel de notre hôtel s’est montré aux petits soins, super accueillant, et a pris un vrai plaisir à nous expliquer les merveilles à découvrir. Je ne peux que vous recommander le Calypso Suites, aux chambres très confortables pour seulement 30 euros la nuit, petit déjeuner (copieux) inclus.

Je vous conseille de prendre la chambre au dernier étage. La vue au petit matin sur la ville qui se réveille est un voyage en soi.

Hanoi vue chambre hotel calypso suites vietnam lever du soleil

À peine le temps de prendre une douche et de se reposer un peu des 12 heures de vol, que notre curiosité nous gagne déjà... On part donc à la conquête de la capitale, le nez en l’air. Et là : la claque ! Hanoï est un vrai spectacle.
Il suffit de rester quelques minutes à un angle de rue pour que la ville et ses habitants nous comptent 1001 histoires. Quelle source d’inspiration pour tous les scénaristes et auteurs ! Amis artistes : prenez le temps de tout observer, sans bouger. Les vendeurs ambulants, les motos qui zigzaguent sans rien respecter, les enfants qui jouent, les vietnamiens assis sur des tabourets en plastique (taille enfant) au café du coin, un coiffeur de rue qui a accroché un petit bout de miroir à l’angle d’une ruelle, deux jeunes mariés en tenue traditionnelle qui posent pour leur photographe, tous les bruits, toutes les odeurs… C’est magique.

Coiffeur rue hanoi vieux quartier vietnam
Café rue hanoi vieux quartier vietnam
Réparateur cables electriques rue hanoi vieux quartier vietnam
Femme rue hanoi vieux quartier vietnam
Vendeuse ambulante rue hanoi vieux quartier vietnam
Vendeuse ambulante cyclopousse rue hanoi vieux quartier vietnam
Jeune homme fume rue hanoi vieux quartier vietnam
Femme sourire rue hanoi vieux quartier vietnam

On a faim.

Mais il est encore tôt et peu de restaurants sont ouverts. La rue qu’on emprunte (Ta Hiên) n’a rien d’un lieu touristique, et c’est parfaitement ce qu’on cherchait. On trouve un petit restaurant familial, Nha Hang Gao De. Ça sent bon. Allez ! On entre. On ne comprend rien au menu (à l’époque, il n’y avait même pas la traduction en anglais). On fait donc confiance à la serveuse. Pour 2 euros, on déguste un succulent repas entrée/plat/dessert/boisson. Tout est tellement frais. Les légumes sont croquants à souhait, les épices discrètes, les parfums subtiles. Je sens qu’on va se régaler dans ce pays !

Repas cuisine vietnamienne hanoi

Rassasiés, on part à la découverte du Temple de la Littérature, une des attractions touristiques les plus importantes de Hanoï. D’ailleurs, on peut y apercevoir son « lac de la clarté céleste » sur les billets de 100 000 dongs (la monnaie locale).

Aussi appelé « Sanctuaire du Prince propagateur des Lettres » ou encore « la pagode des corbeaux » du temps des colonies, il s’agit d’un temple confucéen où les fils de mandarins et de la haute aristocratie suivaient leurs études pour recevoir le titre de « grand lettré ».

Le temple est divisé en cinq cours. La promenade y est très agréable. Des étudiants viennent justement y célébrer leur diplôme, le jour où nous visitions. Ils sont tous habillés avec des tenues traditionnelles plus belles les unes que les autres.

Temple de la littérature hanoi vietnam
Temple de la littérature hanoi vietnam étudiants
Temple de la littérature hanoi vietnam jeunes filles costume traditionnel
Temple de la littérature hanoi vietnam femme de dos

À quelques minutes du Temple de la Littérature, on part à la découverte de la célèbre pagode au pilier unique. Beaucoup trop de touristes cette fois-ci. C’est sûrement le temple le plus photographié de Hanoï… du coup, l’envie me passe. On ne reste pas longtemps.

La promenade se continue en passant devant le mausolée Ho Chi Minh, qui contient la dépouille du fondateur de la République démocratique du Viêt Nam. Il est totalement inspiré de celui de Lénine à Moscou.

Juste à côté, on découvre le palais présidentiel et le temple taoïste Quan Thanh.

Mausolée Ho Chi Minh Hanoi Vietnam

On profite de la fin de journée en s’émerveillant devant la pagode de Tran Quoc, plus vieille pagode de Hanoï, monument historique de la culture nationale vietnamienne. Elle compte 11 étages et ils représentent chacun une étape de la vie de Bouddha. J’aime particulièrement sa belle couleur rouge, symbole de la prospérité pour les vietnamiens.

Dans l’enceinte du parc, on peut admirer la vue sur le magnifique lac de l’ouest et c’est idéal pour profiter du coucher du soleil. Hélas, le temps était très couvert ce jour là…

Pagode Tran Quoc Hanoi Vietnam
Pagode Tran Quoc Hanoi Vietnam vue lac de l’ouest lotus

Le centre de Hanoi peut se visiter à pied en deux journées. Mais si vous n’êtes pas sportifs, ou encore si la chaleur est trop accablante, l’option taxi reste tout à fait économique.

Si vous optez pour la balade à pied, faites bien attention ! Les vietnamiens ne respectent pas du tout les feux de signalisation. Pire que ça : les piétons ne sont JAMAIS prioritaires et nous avons même croisé des feux piétons totalement éteints… à quoi bon après tout ?

Mais à en juger par une petite mamie vietnamienne qui traverse un carrefour sans trop regarder autour d’elle, en slalomant entre les mobylettes… je me dis que tout le monde doit avoir l’habitude de ce gros chaos urbain.

Feux piétons signalisation hanoi vietnam
T shirt drole signalisation routière hanoi vietnam
Hanoi Street vietnam femme traverse

La deuxième journée commence au bord du magnifique lac Hoan Kiem, ou lac de l’épée restituée (selon une légende datant du 15ème siècle). Quelle sérénité ici ! On croise beaucoup de jeunes vietnamiens qui prennent une pause ensemble avant de retourner en cours, mais aussi beaucoup de mariés qui posent pour leur photographe.

Au milieu du lac, on trouve l’îlot de la Tortue. Son Stupa de forme carrée rend hommage à cet animal sacré. On apprend qu’au début des années 2000, une seule tortue centenaire vivait encore sur l’îlot, mais qu’elle a été blessée en 2010 à cause des débris du fond du lac. Chaque apparition de la tortue était considérée comme synonyme de bonnes nouvelles et tout le monde se précipitait au lac pour la voir. En faisant une petite recherche pour cet article, j’ai découvert qu’elle était finalement morte en 2016. Tous les vietnamiens ont bien entendu cru à un très sombre présage à l’annonce de cette nouvelle.

Sur le lac, on peut aussi admirer le très beau pont The Huc qui mène au temple Ngoc Son, ou temple de la montagne de jade. La balade est super reposante, loin des klaxons de la ville. On en profite pour regarder un artiste calligraphe à l’œuvre. On ramènera même chez nous le mot « Bonheur » en vietnamien.

Lac Hoan Kiem vietnam hanoi ile de la tortue
Lac Hoan Kiem vietnam hanoi pont the huc
Lac Hoan Kiem vietnam hanoi temple de jade
Lac Hoan Kiem vietnam hanoi pont the huc temple de jade
Lac Hoan Kiem vietnam hanoi calligraphie bonheur

À l’est du lac, on fait un détour pour admirer le sublime Sofitel Legend Metropole, au look très colonial et luxueux, ainsi que la place de l’Opéra.

Dans ce quartier, tout est écrit en français. Une boutique se vante même d’accueillir le beaujolais nouveau.

Place opéra hanoi vietnam

À l’ouest du lac, on retourne dans le vieux quartier de Hanoi. On y trouve le joli temple Chua Ba Da et la cathédrale Saint Joseph de Hanoi, dans son jus néogothique.
Non loin de là, on trouve un super petit restaurant qui ne paye pas de mine pour y savourer des dim sum : bonheur absolu.

Dim Sum restaurant nourriture hanoi vietnam
Cathedrale Saint Joseph Hanoi Vietnam

Le reste de la journée sera consacré à flâner, le nez en l’air, dans le vieux quartier au nord du lac.
Que d’images ! Que de souvenirs !

Le lendemain, nous partons pour 2 jours de croisière sur la baie d’Halong. L’hôtel, super serviable, accepte de nous garder nos valises pour ne pas nous encombrer le temps du voyage (le bus-navette part de Hanoï et revient à Hanoï).

Je vous raconterai tout ça dans un prochain article.

En attendant, voici un plan de Hanoï avec toutes mes recommandations si vous n’avez que 2 jours sur place, comme moi.

Pour poursuivre le voyage, découvrez également ma vidéo « Faces of Vietnam ».

Pho boeuf nourriture restaurant hanoi vietnam orchid cooking class

BONUS - Le bon plan Miam de Hanoï : Orchid Cooking Class

Ce super restaurant décoré comme une vieille librairie propose des cours de cuisine qui ont l’air top. Nous ne les avons pas testés, mais il n’y a qu’à lire les commentaires sur internet pour se laisser tenter. Nous y avons, en revanche, mangé deux fois. Et c’est le meilleur restaurant petit budget de Hanoï à ma connaissance.

La première fois, nous nous sommes laissés guider par le serveur et avons commandé des crêpes vietnamiennes : une surprise que je vous laisse découvrir.
La seconde fois, j’ai pu enfin goûter le fameux Pho. Tant de saveurs dans ce bouillon. Impossible de le finir tant il était copieux, pour seulement 2 ou 3 euros. Si vous avez l’habitude des restaurants vietnamiens parisiens, vous aurez sûrement du mal à y retourner après ça…

Si vous avez d’autres bons plans MIAM à partager, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

DÉCOUVRIR HANOÏ EN 48H - BLOG VOYAGE VIETNAM ASIE

(3) Commentaires

  • Moi Voyageuse

    Ludi

    J’ai hâte d’avoir la suite sur votre croisière dans la Baie :)
    Si tout va bien, décollage pour le Vietnam en mai ... je commence à planifier !
    Parfait pour Hanoï déja :p

     Répondre

  • Moi Voyageuse

    Michael

    Tes photos sont tout simplement superbes ! Bon, ça aide d’être photographe et réalisatrice professionnelle aussi !
    Bravo pour ces images.

     Répondre

  • Moi Voyageuse

    Zoé

    Je ne sais pas si ce sont tes récits, les bons plans ou tes photos qui me donnent le plus envie de voyager... !!!

     Répondre



Laissez un commentaire