Visiter Rome en 4 jours : Jour 3

“Le musée est un des lieux qui donnent la plus haute idée de l'Homme.” - André Malraux

La journée la plus caniculaire de notre séjour à Rome commence.
Nous pensions être rafraichis ce jour là en visitant les musées du Vatican : ERREUR !
La foule oppressante empêche l’air de circuler et ce fut une matinée très désagréable, malgré un lieu tout simplement sublime.

Galerie musées du vatican rome italie
Plafond musées du vatican rome italie
Coupole musées du vatican rome italie

On dit LES musées du Vatican, au pluriel, car c’est un ensemble de douze musées, comprenants cinq galeries, et 1400 salles... rien que ça !

Comme nous ne connaissons pas grand chose en art, nous avions la volonté d’en savoir plus sur les œuvres que nous allions voir. Nous avons donc opté pour une visite guidée en groupe avec une guide francophone. La guide était très intéressante, mais la visite était beaucoup trop lente à notre goût, et au bout de presque 3h à piétiner, à agiter frénétiquement nos éventails et à suffoquer : nous nous sommes excusés auprès de la guide, et nous avons avancé le plus vite possible pour sortir de cette fournaise.

Avant la fin du parcours, nous arrivons dans la Chapelle Sixtine. C’est ici que les cardinaux élisent chaque nouveau pape. Au plafond, les fresques sublimes de Michel-Ange, qu’il a mis quatre ans à peindre, sans que personne ne puisse les voir tant qu’elles n’étaient pas finies. Grâce aux explications données par notre guide en début de parcours, on aperçoit Dieu qui vole en robe rose, les fesses à l’air. Quel coquin ce Michel-Ange ! Certains diront que le plafond de cette Sainte Chapelle est un hymne lyrique à l’homosexualité. Allez savoir...

Plafond musées du vatican rome italie 2

Nous avions prévu de visiter la basilique Saint Pierre après déjeuner, mais nous étions décidément trop fatigués par la visite des musées, et trop peu courageux pour faire la queue sous le soleil. Mais nous nous rattraperons le lendemain...

Nous fuyons donc la canicule jusqu’à la fin de journée. Je répète toujours qu’il ne faut pas nécessairement faire la course aux visites, lorsqu’on voyage. On profite donc d’un moment de repos pour digérer les merveilles de ce début de périple.

Le soir venu, nous partons à la découverte du Castel San Angelo. Ce Château Saint Ange doit son nom à une légende apparue du 9ème siècle, au sujet de la grande peste de 590. Grégoire Ier, le pape de cette époque là, aurait eu une apparition de l’archange Michel, au sommet du château, remettant son épée au fourreau, ce qui signifiait la fin de l’épidémie. Une statue d’ange trône donc en haut du château.

Ce soir là, nous passons également devant une très belle église, en nous perdant dans les ruelles romaines : Santa Maria della Pace.

Nous allons nous coucher en trépignant d’impatience, car le lendemain : la visite du forum romain et du Colisée nous attendent.

Castel San Angelo Rome Italie
Santa Maria della pace rome italie

(0) Commentaire



Laissez un commentaire