OUI !

Oui, toutes les photos et les vidéos que vous voyez sur le blog Moi Voyageuse ont été réalisées par moi-même, Heloïse Morel.

Vous aimez mon travail ? Merci !

Visitez mon site de photographe / réalisatrice : heloise-morel.com

Et si vous avez besoin de photos ou de vidéos, alors n'hésitez pas à me contacter : contact@heloise-morel.com



ROAD TRIP USA : Où s’arrêter sur la Route 66 ?

« Take my way, it’s the highway, that’s the best Get your kicks on Route 66 » Chuck Berry

Après avoir reçu ma première claque du voyage à Joshua Tree National Park, j’ai pris la route direction : LA ROUTE 66 ! La fameuse, la mythique, la culte, la si délicieusement kitch « Mother Road » ! C’était un rêve de pouvoir conduire des heures sur cette route et s’arrêter au gré de mes envies. C’est presque à la jonction entre la Californie et l’Arizona que j’ai vu la pancarte m’indiquant que, ça y est : j’y étais ! (oui ok, j’avoue, j’ai poussé un cri, et j’ai mis Chuck Berry à fond dans ma voiture de location !). J’ai suivi la route 66 jusqu’à Albuquerque au Nouveau Mexique, mais c’est bien en Arizona que les curiosités de cette « Main Street USA » m’ont le plus plu. Voici donc mes coups de cœur !

Coolsprings station Kingman Oatman Arizona Route 66 road trip USA

Oatman, la cité des ânes !

Premier arrêt sur cette route 66 : l’ancienne ville minière de Oatman. Une fois qu’on a passé le côté ultra touristique de la zone qui entoure le parking (avec des boutiques de souvenirs et de faux fossiles de dinosaures), on se retrouve sur la rue principale effectivement pleine de charme, mais surtout : remplie d’ânes ! Il y en a partout dans la ville, et ils sont en totale liberté !
Pourquoi donc ? Car ce sont les descendants directs des mules des chercheurs d’or au début du 20ème siècle. La ville leur rend hommage !

Ce qui m’a plu dans cette ville ? Le paysage des alentours que vous apercevez depuis la main street ! Vous êtes au beau milieu de la plus belle partie de la Route 66, et si vous continuez à l’est, la route sillonnera au milieu de formations rocheuses impressionnantes pour vous amener jusqu’à Coolsprings Station et Kingman.

Oatman Arizona Road Trip Route 66 USA
Oatman Arizona Road Trip Route 66 USA
Oatman Arizona Road Trip Route 66 USA
Oatman Arizona Road Trip Route 66 USA
Oatman Arizona Road Trip Route 66 USA
Oatman Arizona Road Trip Route 66 USA
Oatman Arizona Road Trip Route 66 USA
Oatman Arizona Road Trip Route 66 USA
Oatman Arizona Road Trip Route 66 USA
Oatman Arizona Road Trip Route 66 USA
Oatman Arizona Road Trip Route 66 USA
Oatman Arizona Road Trip Route 66 USA
Oatman Arizona Road Trip Route 66 USA
Oatman Arizona Road Trip Route 66 USA

Hackberry General Store

Non loin de la fameuse ville étape de Kingman justement, vous trouverez cette ancienne boutique, perdue au milieu de la route. C’est une vraie caverne aux merveilles ! Si Aladin portait des santiags, c’est ici qu’il serait venu chercher le génie ! Amateurs de vieilles voitures : vous allez adorer ! La Corvette rouge de 1957 est d’ailleurs la star du lieu ! Bien sur, à l’intérieur, c’est une boutique de souvenirs, mais les objets que vous y trouverez sont beaucoup moins habituels (et moins chers) que dans d’autres villes de la Route 66.

Hackberry general store arizona route 66 road trip USA
Hackberry general store arizona route 66 road trip USA
Hackberry general store arizona route 66 road trip USA
Hackberry general store arizona route 66 road trip USA
Hackberry general store arizona route 66 road trip USA
Hackberry general store arizona route 66 road trip USA
Hackberry general store arizona route 66 road trip USA
Hackberry general store arizona route 66 road trip USA
Hackberry general store arizona route 66 road trip USA
Hackberry general store arizona route 66 road trip USA
Hackberry general store arizona route 66 road trip USA
Hackberry general store arizona route 66 road trip USA

Seligman, aka Radiator Springs !

La vedette de la ville ? Angel Delgadillo ! Il est surnommé « le père de la Route 66 ». C’est le barbier de la ville. Il a vu l’apogée de la Route 66 au milieu du 20ème siècle, puis sa déchéance. En 1985, la Route 66 a presque été rayée de la carte par l’autoroute I-40. Avant cela, Seligman voyait passer 9000 voitures chaque jour !

Mais Angel Delgadillo a décidé de continuer à faire vivre le mythe de la Route 66. Il est le fondateur et le premier président de l’Historic Route 66 Association of Arizona. C’est son histoire qui a inspiré John Lasseter pour le film d’animation de Pixar-Disney : CARS.

J’ai adoré cette ville ! Ultra kitch et cliché, je vous préviens ! Mais il y a des couleurs partout, de la musique, toute l’imagerie possible de la Route 66 !!! Si vous ne deviez faire qu’un seul arrêt : ce serait ici !

Seligman Arizona Route 66 Road trip USA
Seligman Arizona Route 66 Road trip USA
Seligman Arizona Route 66 Road trip USA
Seligman Arizona Route 66 Road trip USA
Seligman Arizona Route 66 Road trip USA
Seligman Arizona Route 66 Road trip USA
Seligman Arizona Route 66 Road trip USA
Seligman Arizona Route 66 Road trip USA
Seligman Arizona Route 66 Road trip USA
Seligman Arizona Route 66 Road trip USA
Seligman Arizona Route 66 Road trip USA
Seligman Arizona Route 66 Road trip USA
Seligman Arizona Route 66 Road trip USA
Seligman Arizona Route 66 Road trip USA
Seligman Arizona Route 66 Road trip USA

La ville fantôme de Two Guns

Changement d’ambiance !
Entre Flagstaff et Winslow, à l’est de l’Arizona, vous trouverez au bord de la route une ville fantôme bien loin de ce qu’on imagine habituellement : Two Guns ! Mais apparemment, une vraie malédiction entoure ce lieu, et l’histoire dure sur plus d’un siècle. Je vais essayer de vous la simplifier au maximum…

Tout commence en 1878 quand 42 Apaches ont été brûlés vifs dans une grotte du canyon Diablo, juste à côté. (oui, je sais, ça commence fort !)

En 1920, Earle et Louise Cundiff ont acheté un petit trading post (boutique locale) au bord de la route. Ils ont tout mis en place pour accueillir les voyageurs et les routiers comme il se doit. Mais un étrange homme d’affaires, Harry « Two Guns » Miller a été attiré par les bénéfices potentiels d’un tel lieu et a conclu un accord avec le couple Cundiff pour une location sur 10 années. Il fit de Two Guns l’attrape touristes par excellence : il y ouvre même un zoo ! Il décide d’exploiter le drâme du canyon Diablo et y organise des visites guidées pour raconter le massacre des Apaches, en mode Disneyland ! Miller se met même à vendre les crânes des guerriers apaches ! C’est ainsi que la malédiction commença…

Tout d’abord : un vol ! Une grande partie du stock du trading post se fait dérober par des voyageurs.
Puis, une dispute entre Miler et les Cundiff : Miller tue Earl Cundiff de sang froid, mais s’en sort aux yeux de la loi…
Et ça continue : des lions de montagne attaquent (à 2 reprises) Miller, puis il est mordu par un lézard venimeux.
Et enfin : un feu immense détruit la ville de Two Guns !

Abandonné, puis racheté, Two Guns devient une station service dans les années 60, mais un deuxième feu détruit de nouveau la ville qui ne s’en relèvera pas.

Vous pouvez visiter les ruines à vos risques et périls (entre les bris de verre par terre, et les plafonds qui semblent tenir sur des bouts de ficelle…) mais j’ai trouvé cet arrêt totalement décalé et bien différent de ce qu’on peut voir habituellement sur la Route 66 !

Two guns ghost town arizona route 66 road trip street art USA
Two guns ghost town arizona route 66 road trip street art USA
Two guns ghost town arizona route 66 road trip street art USA
Two guns ghost town arizona route 66 road trip street art USA
Two guns ghost town arizona route 66 road trip street art USA
Two guns ghost town arizona route 66 road trip street art USA
Two guns ghost town arizona route 66 road trip street art USA
Two guns ghost town arizona route 66 road trip street art USA
Two guns ghost town arizona route 66 road trip street art USA
Two guns ghost town arizona route 66 road trip street art USA
Two guns ghost town arizona route 66 road trip street art USA
Two guns ghost town arizona route 66 road trip street art USA
Two guns ghost town arizona route 66 road trip street art USA
Two guns ghost town arizona route 66 road trip street art USA
Two guns ghost town arizona route 66 road trip street art USA
Two guns ghost town arizona route 66 road trip street art USA
Two guns ghost town arizona route 66 road trip street art USA
Two guns ghost town arizona route 66 road trip street art USA

Winslow, en fredonnant « Take it easy »

Enfin, je ne peux pas parler de la Route 66 sans parler de musique.
Et c’est à Winslow que vous trouverez un bel hommage à la chanson des Eagles « Take it easy ». Tout comme dans les paroles de la chanson, une statue d’homme se tient debout au coin de la rue. Endroit très prisé des touristes et des « roadies » en Harley Davidson.

Profitez-en pour déjeuner un délicieux chili hot dog au Sip Shoppe !

Winslow arizona take it easy the eagles road trip route 66 USA
Winslow arizona take it easy the eagles road trip route 66 USA
Winslow arizona take it easy the eagles road trip route 66 USA

Bon ben c’est malin ! Maintenant que j’ai rédigé cet article, j’ai envie d’y retourner et d’aller découvrir encore plus de merveilles sur cette Route 66 dans les autres Etats qu’elle traverse ! Si vous avez des suggestions pour un prochain road-trip : n’hésitez pas à me laisser un commentaire !

(1) Commentaire

  • Moi Voyageuse

    Michael

    Aucun doute d’être sur la Route 66 avec tous les panneaux (métalliques et peints) dispersés partout !!! Ce serait drôle de rentrer dans les commerces et demander "On est sur quelle route s’il vous plait ?" ^^

     Répondre



Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.